· 

Rencontre avec Laurie Franck

Laurie Franck est une artiste française âgée de 30 ans, originaire de Strasbourg. Elle s'installe à Lyon en 2011, après avoir fini ses études des Beaux-Arts de Mulhouse.

Elle vit actuellement à Zurich en Suisse.
 
Elle photographie, dessine, tatoue des corps nus, principalement féminins. Alors que les nouvelles générations gravitent généralement autour des arts numériques, pour ses photos, Laurie Franck utilise uniquement des appareils argentiques tels que l'Olympus MJUII,  le Leica Minilux et des Polaroids.
Quand elle dessine ou tatoue, elle trace les courbes charnelles de la féminité avec délicatesse et élégance dans un style minimaliste.
 
Nous avons découvert son travail sur le salon Première classe à Paris où elle avait réalisé la campagne spring/summer 2016 pour Anne Thomas.
Depuis, séduits par son oeuvre, nous la suivons. Plus récemment nous avons adoré sa collaboration avec Knobbly Studio, pour lequel elle a réalisé une série de bijoux, t-shirts et foulards très réussis !
 
C'est donc naturellement que nous avons contacté Laurie Franck afin d'en savoir un peu plus sur son univers onirique.
1- Laurie, comment te définis-tu en tant qu'artiste?
L'école d'art m'a permis d'avoir une vision globale et de ne pas me restreindre à un seul médium. Suivant les périodes je navigue donc entre la photographie, le tatouage, le dessin, et mes collaborations avec Knobbly Studio. J'aime le fait d'utiliser plusieurs  moyens d'expression car ils se nourrissent les uns les autres et me permettent une grande liberté. Je suis donc assez polyvalente en tant qu'artiste. C'est presque devenu  vital d'avoir cette possibilité d'utiliser différents mediums. Le tatouage me permet des rapports privilégiés et directs avec les gens que je rencontre, avec la photographie il est plus question d'un certain regard que je pose sur les choses et qui doit être en adéquation avec l'image de la marque pour laquelle je réalise le shooting. Les deux font maintenant parti de mon équilibre artistique. Avec le recul cela me semble nécessaire.
 
2- Comment décrirais-tu ton travail?
C'est avant tout un travail autour du corps. Dans la photographie le corps interagit avec l'environnement extérieur, l'architecture..ce rapport là m'intéresse. Il y a aussi une volonté parfois de le faire disparaitre, de le cacher ou de le fondre avec les éléments alentours. Dans le tatouage il y'a le corps féminin, les corps amoureux, et le corps qui devient une abstraction. C'est un travail autour des lignes, minimal souvent. 
3- Comment expliques-tu ton intérêt pour le corps féminin, peut-on dire que c'est ton empreinte ?
Je pense que ce qui a développé cet intérêt remonte a ma pratique de la natation synchronisée,j'ai nagé pendant 10 ans et c'est un milieu essentiellement féminin ou le corps joue le role principal. Avec plus de 20h d'entrainement par semaine l'empreinte laissée des années plus tard est bien présente.
J'ai mis beaucoup de temps a me rendre compte que mon intérêt pour le corps féminin venait de la mais je suis intimement persuadée que c'est la raison principale. Je rêve encore très régulièrement que je m'entraine, ce sont des rêves assez précis comme si je continuais ma pratique mais de façon onirique. Du coup c'est effectivement devenu une sorte de leitmotiv dans mon travail. La deuxième raison qui pourrait expliquer cet intérêt tient au fait que lorsque j'ai débuté la photographie il était plus facile pour moi de demander a mes amies de poser pour moi. De manière générale le corps féminin me parait être une source intarissable d'inspiration.
4- Y'a t-il un artiste, un mouvement qui t'inspire ?
Je suis fascinée par le duo Synchrodogs, je trouve leur univers incroyablement beau et poétique. Mais ma source d'inspiration se trouve dans les magazines, sur Internet..
5- Est ce que la mode influence ton travail ? 
Je ne sais pas si elle influence mon travail mais elle m'inspire énormement.
L'univers de la mode m'intéresse, je passe beaucoup de temps à regarder les creations de designers et à me faire des scénarios de shootings, mon dernier coup de coeur va sans hésiter à Vanessa Schindler, ses créations sont d'une beauté a couper le souffle, il y a quelque chose d'organique dans ses vêtements qui reveille mon imagination.  D'autre part, parce qu'elle est sujette aux fluctuations de la "trend" elle est sans cesse en mouvement et en renouvellement, ce qui rend fascinante sa capacité a se transformer. 
6- Peux-tu nous parler de tes projets en cours ?
Actuellement je prépare mon voyage à New York et Los Angeles ou je vais me rendre pour tatouer. Ce sera aussi l'occasion de retrouver Gittit (knobbly studio) afin de travailler sur une nouvelle collaboration, échanger de nouvelles idées et savoir quelle direction nous voulons prendre pour la suite.
7- 3 mots pour décrire ta philosophie ?
imagination, enthousiasme, passion

 

 

Vous pouvez toujours découvrir la collaboration avec Knnobly Studios sur le site > https://knobblystudio.com/collections/all?page=1 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Fabienne kempf (samedi, 25 novembre 2017 14:45)

    C ´est magnifique